A Saint-Maximin pour son 6e Salon du livre / La Basilique et le Couvent Royal

Grand merci aux organisateurs du 6ème. Salon littéraire “Saint-Maximin ce livre”, aux membres de l’Association Provence Culture, à Pascal Tissier, Martine Tissier et à l’écrivain Martine Pilate pour ce beau salon dans le cadre somptueux du cloître du Couvent Royal (XIIIe – XVe siècles). Les rencontres avec collègues et lecteurs font déjà partie des beaux souvenirs de cet événement. Mes remerciements aussi pour les libraires et leur staff nous ayant accompagné tout au long de ce week-end.

Attenant à la Basilique de Saint-Maximin, considerée l’édifice gothique provençal le plus remarquable, le Couvent héberge un très bel hôtel dont la salle capitulaire (le restaurant où nous avons dîné et déjeuné) est un vrai bijou de l’architecture médiévale.

La Basilique de Saint-Maximin-la-Sainte Baume, fondée en 1279 par Charles II d’Anjou, roi de Sicile, abrite la célèbre crypte de Sainte Marie Madeleine, considérée comme le troisième sépulcre de la chrétienté après le Saint-Sépulcre à Jérusalem et le tombeau de Saint Pierre à Rome. Quatre sarcophages du IV siècle (dont celui de Saint Sidoine, aveugle guéri par Jésus) entourent celui de la sainte. Dans la nef de gauche, le retable magnifique attribué au peintre vénitien d’origine flamande Antoine Ronzen (1517-1520), aidé par l’un des frères Bréa (Antoine), est l’un des chefs d’œuvre du monument.

Quelques images de ce superbe cadre.

A table dans la Salle du Chapitre (le restaurant) / A la mesa en la Sala Capitular (el restaurant):

a1

Le Couvent Royal et le cloître / El Convento Real y el claustro:

a5

La Basilique et la Crypte de Sainte Marie-Madeleine / La Basílica y la Cripta de María Magdalena:

a11

 

Esta entrada fue publicada en arquitectura, literatura. Guarda el enlace permanente.