Le quartier de Cholon, à Saigon

Ancien quartier des marchands chinois établies à Saigon depuis belle lurette, Cholon était l’épicentre commercial de la ville du temps de la colonisation française, mais aussi le lieu de plaisirs et débauche. Les maisons closes et tripots y avaient pignon sur rue et la bonne société coloniale, les passants, les visiteurs d’alors aimaient s’y encanailler. Rien de ceci subsiste mais Cholon conserve ses temples et les pagodes de la communnauté chinoise, de nombreuses boutiques, les vieux apothicaires où l’on trouve des serpents et d’autres monstres conservés dans des bocaux en alcool … Le vacarme est total, la circulation d’enfer, l’anarchie aussi. Un quartier hautement coloré qu’il faut visiter à tout prix.

Le temple Tam So’n Hôi renferme la déese de la fécondité. Il fut fondé par les commerçants chinois du Foukien au XIXè siècle:

x1

x9

x2

x3

x4

x6

x8

x10

Le temple de Thiên Hâu ou de la Dame Céleste date de 1835. Il fut fondé par des Chinois venus du Canton :

c1

c2

c3

c5

c6

c7

c8

La vieille pagode Quam An est la seule traversée par la rue:

q1

q2

q3

q4

q5

q6

L’architecture française a eu à Cholon une nette influence:

a1

a2

Esta entrada fue publicada en viajes. Guarda el enlace permanente.