Dernier hommage à Jean-Marc Roberts, patron de Stock

Dernier hommage de la part de sa famille, collaborateurs et amis à l’éditeur et écrivain Jean-Marc Roberts. Au cimetière de Montmartre on a chanté parce qu’il aimait les chansons. Il jouait du piano debout, dans cette véritable journée du printemps, chantée pour tous sous les premiers bourgeons. Michel Berger, compositeur du morceau, enterré pas loin, Dalida aussi, et tant d’autres qui lui tiendront belle et joyeuse compagnie. Mes sincères condoléances à toute sa famille.

JM

JM2

Esta entrada fue publicada en literatura. Guarda el enlace permanente.