Un dîner post-colloque / Cena después del coloquio

español:

Ha terminado el coloquio Station-relais de la diaspora cubaine dans un réseau globalisé organizado por la Queen’s University (Kingston, Canada), la Université de Franche-Comté y le Centre des Recherches Interdisciplinaires et Transculturelles (CRTI). Interesantes ponencias y agradables intercambios. Organización formidable. Cena de clausura en un restaurante cubano en París: Ilé Changó (rue de la Fontaine au Roi), propiedad de Danilo (santiaguero) que nos malcrió con platos aderezados por Lorena (pinareña) que nos dejaron que no podíamos levantarnos de la mesa de tanto haber comido.

français:

Point final du colloque Station-relais de la diaspora cubaine dans un réseau globalisé organisé par Queen’s University (Kingston, Canada), la Université de Franche-Comté y le Centre des Recherches Interdisciplinaires et Transculturelles (CRTI). On a entendu de très interventions très intéressantes et on a eu de superbes échanges. Remarquable organisation. Dîner de clôture dans un restaurant vraiment cubain de la rue de la Fontaine au Roi: Ilé Changó, tenu par un santiaguero (Danilo) et cuisine à la charge d’une pinareña (Lorena). Ils nous ont gâté avec de plats tellement bons et copieux qu’à la fin on avait du mal à quitter la table.

Restaurant cubain à Paris: Ilé Chango (rue Fontaine au Roi)

Je suis resté bouche-bée par un détail apparemment insignifiant. J’ai trouvé, figé sur le petit comptoir du restaurant Ilé Changó cet ouvre-bouteilles ancien de la marque Coca-Cola. Comme dans l’histoire de la madeleine de Proust j’ai tout de suite vu celui, identique, qu’on avait dans la cuisine de la vieille maison de mes grands-parents paternels à Banes, en Oriente. Je l’avais oublié, voire effacé completement, et pourtant je m’en suis tellement servi lorsque j’allais en vacances ! Lorsque j’ai demandé à Danilo (propriétaire du resto) au sujet de cet objet familier, il a m’avoué qu’il l’avait apporté de la maison de l’un de ses oncles à Santiago de Cuba. Tout compte fait cet ouvre- bouteilles était le cousin germain de celui de mes souvenirs d’enfance. Et cela m’a paru magique, même si la dimension de ce fait restera insignifiante pour les non concernés.

Esta entrada fue publicada en Uncategorized. Guarda el enlace permanente.

Una respuesta a Un dîner post-colloque / Cena después del coloquio

  1. Eyda dijo:

    Comme tu sais que je suis extraterrestre chez moi il n y avait pas d ouvre bouteilles Coca cola comme celui la.Mais je peux tout de même comprendre la magie de cette rencontre.

Responder

Por favor, inicia sesión con uno de estos métodos para publicar tu comentario:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s